Parce que nous nous accordons tous à dire que la crise sanitaire grave que nous traversons, qui a conduit au confinement, contribue à l’augmentation des violences conjugales et familiales.

Parce que :
• Avant le confinement les femmes victimes pouvaient agir, durant l’absence au domicile de leur compagnon,
• Avec le confinement le départ du domicile devient quasiment impossible.
• La secrétaire d’état chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations s’est engagée à l’ouverture de points d’accompagnements dédiés à la prise en charge des femmes victimes de violences conjugales dans les centres commerciaux.

Un partenariat établi avec les services de l’Etat et le groupe Auchan a permis la création au sein de la galerie marchande d’une antenne d’accueil des femmes victimes par l’attribution d’un local dédié.

C’est dans ce cadre que le CIDFF 82 s’est porté volontaire considérant que sa place est d’être au plus près des femmes victimes qui ont particulièrement besoin en ces moments, d’écoute, d’aide, d’informations afin de leur redonner leur capacité à agir et donc de sortir de ces violences.

A compter de lundi 20 avril 2020, 3 permanences hebdomadaires seront opérationnelles au Centre commercial AUCHAN à Montauban :

Les lundis, mercredis et vendredis de 9h30 à 12h30.